quaternum.net

2021-10-04

La littérature se nourrit de ruptures technologiques

La littérature s’est toujours inventée depuis elle-même, en s’appropriant les ruptures de supports qui lui sont contemporains.
François Bon, La révolution numérique de la littérature, https://esprit.presse.fr/article/francois-bon/la-revolution-numerique-de-la-litterature-43457

Entretien court mais dense avec François Bon, donnant un aperçu de ce qu’est le paysage littéraire aujourd’hui (pluriel et en partie d’avant-garde), relevant des points qui peuvent sembler évidents, mais qu’il est bon de rappeler, et surtout dit comme ça.

Je suis même assez fasciné par ce qu’inventent, en composition, impression, distribution, ici ou là, des collectifs de jeunes auteurs impliqués aussi sur la scène et les « réseaux » : c’est très sain tout ça.