quaternum.net

2020-12-26

ArchieML

ArchieML (or “AML”) was created at The New York Times to make it easier to write and edit structured text on deadline that could be rendered in web pages, or more specifically, rendered in interactive graphics.
ArchieML, http://archieml.org

Surement découvert par l’intermédiaire de Louis-Olivier, ce langage qui se présente comme un langage de balisage léger et souple est très intéressant car il combine la puissance d’un langage de balisage standardisé et une tolérance à l’erreur — ou l’adaptativité de pratiques diverses. L’idée est de contourner les contraintes de formats de sérialisation de données comme YAML et JSON, tout en profitant de la structuration de ces langages. Du balisage pour les non-développeurs, ou un moyen de transformer le texte en données. Il faudrait prolonger cette réflexion pour déterminer si un langage sémantique comme Markdown nécessiterait un détour similaire. À noter que l’objectif ici est d’abord de gérer des contenus pour produire des graphiques ou pour manipuler des données.