/carnet /phd

Cheminement textuel

Exploiter les aspérités de la pratique d’écriture pour révéler ce qui se passe entre les lignes du texte.

4141395 Mon projet ici est de dévoiler la création, montrer ce qui se passe en creux. 45c0452 Donner à voir ce qui se cache dans les plis du textes, entre les différents CTRL+S successifs. 7335454 Au contraire du papier qui ne peut pas facilement dissimuler les ratures et les pages froissées, le numérique parvient à lisser les étapes successives de création. 6f74af3 Attention, je ne souhaite pas sous-entendre que tout brouillon doit nécessairement être révélé. 38974c8 Ce serait dangereux de présupposer qu’un texte édité ou publié ne se suffit pas à lui-même. f0fbd97 Mais il me faut revenir en arrière sur l’origine de cette entreprise et de ce questionnement. cf53696 Il y a plusieurs pratiques d’écriture, on a tendance à rester dans un certain fantasme d’une seule, et littéraire par ailleurs. 05e8d4c À côté du texte il y a le code, qui prend de plus en plus de place dans notre environnement. ba76577 Le code n’étant pas nouveau en soit, sa forme et sa place sont par contre assez inédites. ddfa6d7 Observons tout d’abord comment est géré le texte, sans que cette observation n’ait aucune base scientifique ou même méthodologique. 3cf05b4 Le premier point est la superposition : les enregistrements se succèdent de façon linéaire, une version en suivant une autre. dd12da6 Le second est la substitution : chaque nouvelle version écrase la précédente, sans intention ou même moyen de revenir en arrière. beacc4f À moins qu’une duplication soit effectuée et c’est le troisième point : les copies créées seront progressivement abandonnées ou oubliées. 47e4e5d Le code bénéficie de processus de maniement plus élaborés. cc3882a Chaque intervention, ou plutôt chaque session de travail, dispose d’une déclaration : un message qui explique ce qui a été fait. a58dec4 Il est possible de naviguer dans les versions successives, de voyager dans le temps et de revenir à un point précis, initialement déclaré. 31dbbba Enfin, les branches sont le moyen de conserver des copies synchronisables. f0be158 Il s’agit de flux, et d’inscrire le flux autant que d’inscrire ce que produit le flux. b6e8f46 Découvrir quel est le cheminement textuel, par quels détours les mots, les phrases, les paragraphes et les chapitres se sont formés. c63318c Ce dévoilement ne doit pas être celui de chaque mouvement d’écriture, de chaque touche appuyée, mais celui de chaque déclaration. 3d3739b Espérons que ce soit le seul instant technique : Git est un système de gestion de versions décentralisé, utilisé principalement dans le domaine de l’informatique. 3f27f6f Pour faire court, Git est un outil de versionnement du code, d’abord destiné aux développeurs. b42e94d Mais le code c’est du texte, donc Git permet de gérer du texte. a2b6296 Il faut envisager Git comme un logiciel qui n’est fait que pour manier les enregistrements. 0aeb44a Git est comme un journal, l’espace de description de l’expérience d’écriture. c513d3d Grâce à Git on peut inscrire nos doutes, pour apprendre à les aimer, pour les conserver, et peut-être pour les révéler. 7e57cc0 Oublions le dévoilement de la création pour préférer le cheminement textuel. be10837 Une nouvelle dimension apparaît : des micro-textes en creux de la création en cours, c’est l’écriture dans l’écriture. a55d8fd Des commentaires jalonnent la pratique, accompagnent le processus, de façon éclatée mais documentée. fa9db20 Il s’agit de décrire le geste, d’inscrire l’intention. bb90940 La façon de faire importe autant que le résultat. c736683 Un même texte peut avoir plusieurs cheminements, un même cheminement peut amener à différents textes. f1c7828 Encore une fois il ne faut pas tomber dans une vision idéalisée de l’écriture, dans un fantasme du brouillon. fb33161 Le méta-texte n’est pas forcément utile, et il est peut-être vain de le détacher du premier texte. fd45dd7 Pour comprendre un peu mieux ce qui est exposé ici, prenons l’exemple de cette présentation. cde0978 Le présent texte est l’ensemble des déclarations des modifications (appelés commits dans Git) de la présentation ci-dessus. e8a240c Ainsi la situation est renversée : ce texte, qui est un méta-texte, se place au même niveau que le texte premier, la présentation. 15a47f7 La pratique de création est elle-même renversée, le méta-texte qui était en creux devient l’aspérité, ce sur quoi l’expérience prend prise. 8b8371e Fin. db5c668 Ce projet a été inspiré par Brendan Dawes à la suite de son article Using a Git Repo to create a physical document of the work.

Cette expérimentation a été réalisée dans le cadre du cours de Jean-Simon Desrochers, La pratique d’écriture, à l’Université de Montréal. Comme indiqué le texte est l’ensemble des messages des commits de la présentation, les sources sont disponibles sur le dépôt https://gitlab.com/antoinentl/cheminement-textuel/.