/flux #métier

La consommation numérique

Environ 30 % de cette consommation électrique est imputable aux équipements terminaux – ordinateurs, téléphones, objets connectés –, 30 % aux data centers qui hébergent nos données et, plus surprenant, 40 % de la consommation est liée aux réseaux, les fameuses « autoroutes de l‘information ».
Laure Calloce, Numérique : le grand gâchis énergétique

Il est nécessaire de rappeler que le numérique – à la fois les infrastructures et les dispositifs – consomment beaucoup d’énergie, et trop. Pourtant il y a des solutions pour réduire cette consommation excessive.