/flux #

Matérialiser les données

Que ce soit à la surface d’un disque dur ou dans la mémoire d’un serveur web, nos données semblent volatiles et désincarnées. Est-il possible d’imaginer des entités qui représentent ces données à la fois visuellement et de façon physique ? C’est à cette question que se sont attelés les participants du workshop proposé par Stereolux et mené par le studio Chevalvert en mars dernier.
Strabic, Et si nous fossilisions nos données ?

Strabic présente les résultats d’un workshop mené par Stéphane Buellet du studio Cheval vert : des expérimentations pour donner de la matière aux données, et archiver – d’une certaine façon – celles-ci. C’est original, parfois disruptif et souvent poétique.