#

Reconstitution numérique

Le médium numérique n’a pas de matérialité sculpturale. Il permet seulement de réaliser une silouhette, avec les traits caractéristiques d’un caractère produit par la gravure et à l’échelle – exclusive – à laquelle il sera imprimé, en relief, à l’envers et en métal. Or, au lieu de retirer de la matière pour obtenir la forme voulue, le caractère numérique prend forme à l’écran par la modification de ses contours. Donc à proprement parler, une “reconstitution numérique” n’a simplement pas de sens.
John Downer, Call it what it is, Azimuts 43

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette approche de John Downer – et l’exemple de Prototypo lui prouverait d’ailleurs le contraire, puisque le dessin des caractères se fait par leur centre –, mais cet article est passionnant.

À lire dans le dernier numéro – double – d’Azimuts, la revue du post-diplôme de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne.

Photographies des pages intérieures de la revue Azimuts