/carnet

Workflow du livre

Tentative de définition du “workflow” dans le cas de l’écrit et du livre

Difficile de trouver un terme court en français pour restituer le sens de “workflow“ :

  • flux de travail ;
  • flux opérationnel ;
  • chaîne de production ;
  • chaîne de publication ;

Dans le cas du livre - et de l’édition ou publication - le workflow peut être défini comme étant toutes les étapes de la publication depuis la réception d’un texte - par un éditeur par exemple - à sa mise à disposition aux lecteurs.

Le format EPUB n’est surement qu’une transition, une étape du passage du papier au “numérique” - ce terme ne voulant plus dire grand chose - ou à la dématérialisation. Le livre ou l’écrit se dirigeant inexorablement vers le web.
À l’heure actuelle le livre numérique ne fait que reproduire le schéma - et le worflow - de l’écosystème du livre papier, au moins en grande partie. Diffusion et distribution comprises, le seul point positif et quelque peu innovant est la prise en compte de l’archivage par certains e-diffuseurs - mais pour combien de temps ?

Esquisse

Les expérimentations des Floss Manuals ou du Monde diplomatique semblent les plus intéressantes.
Prenons le Monde diplomatique, chaque article est désormais simultanément disponible sous différentes formes :

  • page ou billet en ligne pour chaque article ;
  • version papier du journal ;
  • version EPUB du journal, qui est en fait un export du site depuis SPIP.

On pourrait imaginer quelque chose de similaire pour le livre :

  • textes - chapitres, morceaux de livre - mis en ligne comme c’est déjà le cas sur les blogs et sites d’auteurs. Les expérimentations de François Bon vont dans ce sens, que ce soit tiers livre ou nerval ;
  • livre numérique au format EPUB, et/ou sélection de textes initialement publiés en ligne ;
  • POD ou impression à la demande directement issue du fichier EPUB.

Cela rejoint aussi la - très belle - expérimentation de Frank Adebiaye avec Zeitgeist.

Enjeux et contraintes

Les deux points fondamentaux sont, à mon avis, la fluidité du “worklow”, du flux, et la pérennité à la fois des versions web et des versions EPUB.
Réflexion en cours.